Total :  0,00 €

 

Château Haut-Bergeron

Château Haut-Bergeron

Le Château Haut-Bergeron, c’est l’histoire d’une des familles les plus anciennes de Sauternes. Héritage de plus de 200 ans, ce sont neuf générations qui se succèdent et partagent la passion pour le métier de vigneron.

Une appellation fascinante L’histoire du Sauternes commence au XVIIème siècle, avec les très influents négociants Hollandais. Très friands de vins blancs, ils favorisèrent leur production et incitèrent les vignerons à améliorer la qualité des vins.
Mais c’est l’arrivée du Sauternes dans les cours princières d’Europe, au XIXème siècle, qui donna sa noblesse au Sauternes. Ce sont ensuite les fins gourmets, notamment le grand gastronome Brillat-Savarin, qui ont élevé le Sauternes comme un élément clé du raffinement de la gastronomie française en l’associant au plaisir de la table. De cette manière, le Sauternes est petit à petit devenu indispensable dans nos repas de fêtes.

Un vignoble de terroirs

Un vignoble de terroirs L’appellation Sauternes se situe à 40 km au sud de Bordeaux, entre la rive gauche de la Garonne et la forêt des Landes. Le vignoble s’étend sur environ 2200 hectares, répartis sur cinq communes qui suivent le Ciron, petite rivière qui s’écoule lentement dans la Garonne. Sur la rive droite les communes de Preignac, Fargues, Sauternes et Bommes, constituent le Sauternais.  Sur la rive gauche, Barsac, une commune singulière de part la nature de ses sols.

Une situation particulière Cette appellation, à la situation tout à fait particulière, bénéficie d’un micro-climat océanique agréable : les hivers sont frais et pluvieux, les printemps doux et humides, mais avec parfois des gelées tardives ; les journées chaudes d’été et les nuits fraîches permettent une maturité progressive des raisins. Mais c’est en automne que se révèle le microclimat du Sauternais. La vallée du Ciron, crée d’épais brouillards matinaux qui, bloqués par la forêt des landes, envahissent le vignoble et favorisent l’apparition du Botrytis Cinerea sur les raisins. Puis, en fin de matinée, sous l’effet du soleil, le ciel se dégage, les brumes se dissipent, l’atmosphère se radoucit et la précieuse pourriture noble se développe.

La pourriture noble, le miracle de mère nature

Par cette situation particulière, le Botrytis, friand d’eau et de chaleur, attaque la pellicule des raisins. Un voile perturbateur, mais extraordinaire, apparait sur les grains qui se dessèchent. Au fil du temps, sa pulpe se concentre en sucres, et des arômes de fruits confits caractéristiques des vins de Sauternes apparaissent. Redoutée partout ailleurs, la pourriture est providentielle à Sauternes, et apporte une formidable explosion aromatique, du gras au vin, et conforte les acidités.

Lieu : 33210 Preignac



HAUT